• 6,99 €

Description de l’éditeur

Guillaume Seznec a été condamné au bagne en 1924 pour avoir assassiné son ami Pierre Quéméneur lors d’un voyage à Paris. Ce voyage avait pour but de participer à un trafic de véhicules de la marque Cadillac vers la Russie. Ces automobiles avaient été laissées par les Américains après la Première Guerre mondiale. Seznec a toujours clamé son innocence. Il y a eu de nombreuses demandes de révision. La dernière en date a été rejetée par la Cour de cassation en 2006. Le cadavre de Pierre Quéméneur n’a jamais été retrouvé à ce jour.

Un Américain, spécialiste de l’automobile ancienne, Albert Baker, et un Finistérien, Bertrand Vilain, ont investigué sur l’affaire Seznec en partant de la Cadillac type 57. Après avoir étudié des documents inédits, ils apportent plusieurs faits nouveaux jamais publiés qui éclairent sous un jour pour le moins surprenant toute cette affaire. Ils démontrent qu’un vaste trafic de Cadillac n’a jamais eu lieu entre la France et la Russie soviétique. Les auteurs indiquent aussi très simplement que Seznec, sur le chemin du retour, n’a pas dit toute la vérité sur son emploi du temps. Si la police n’a pas retrouvé de cadavre, c’est qu’elle n’a peut-être pas cherché au bon endroit...

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
2011
9 mai
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
220
Pages
ÉDITEUR
Coëtquen Editions
TAILLE
9.9
Mo

Plus de livres par Albert Baker & Bertrand Vilain