• 4,49 €

Publisher Description

La pratique du politiquement correct semblant intimement liée à toute conduite sociale, ce n'est pas l'existence du politiquement correct en soi qui peut poser problème, mais sa non-reconnaissance en tant que phénomène, laquelle implique la non-reconnaissance des contraintes qu'il impose sur l'individu et sur le groupe. Autrement dit, ce qui est dénoncé, ce n'est pas la langue dans sa nature, mais l'impact nocif de certaines pratiques langagières (volontaires ou non) sur les individus. Robert Nicolaï démêle ici avec finesse les multiples problématiques qui gravitent autour de ce thème et, décryptant les réflexions d'Orwell, nous propose un renversement de perspective : il nous invite, en effet, à réfléchir non plus à ce qu'on fait avec les langues, mais à ce que nous faisons, nous, dans la langue... Ainsi met-il au jour, à l'occasion d'analyses magistrales, les enjeux – et les risques – ultimes de la pratique de la langue de bois et du politiquement correct  : réduire au minimum, voire rendre impossible, notre capacité de distanciation, de réflexion et de critique.


Initialement linguiste africaniste, membre honoraire senior de l’Institut universitaire de France, Research Award Alexander von Humboldt (1997), Professeur émérite de l’Université de Nice, fondateur et rédacteur en chef (Editor in Chief) de Journal of Language Contact (JLC), Directeur de la Collection (Series Editor) Brill Studies in Language Contact and Dynamics of Language (BSCD). Robert Nicolaï est l’auteur de nombreux articles et de plusieurs ouvrages dont certains visent à remettre en question les hypothèses reçues concernant l’évolution des langues songhay dont il est spécialiste, tandis que d’autres proposent un renouvellement des cadres théoriques et une réflexion épistémologique sur la question de la dynamique des langues et de la construction du sens. Il s’intéresse à la fois au contact des langues, aux dynamiques sémiotiques et à la théorisation dans ce domaine. Corrélativement, ses approches l’ont engagé vers une réflexion sur l’épistémologie des sciences humaines et sur les modalités de l’élaboration des connaissances.

GENRE
Politics & Current Events
RELEASED
2015
December 2
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
40
Pages
PUBLISHER
Uppr Editions
SIZE
1.6
MB

More Books by Robert Nicolai