• 16,99 €

Description de l’éditeur

Comment en est-on arrivé là? C’est la question que se pose Jonathan Coe dans ce roman brillant qui chronique avec une ironie mordante l’histoire politique de l’Angleterre des années 2010. Du premier gouvernement de coalition en Grande-Bretagne aux émeutes de Londres en 2011, de la fièvre joyeuse et collective des jeux Olympiques de 2012 au couperet du référendum sur le Brexit, Le cœur de l’Angleterre explore avec humour et mélancolie les désillusions publiques et privées d’une nation en crise.
Dans cette période trouble où les destins individuels et collectifs basculent, les membres de la famille Trotter reprennent du service. Benjamin a maintenant cinquante ans et s’engage dans une improbable carrière littéraire, sa sœur Lois voit ses anciens démons revenir la hanter, son vieux père Colin n’aspire qu’à voter en faveur d’une sortie de l’Europe et sa nièce Sophie se demande si le Brexit est une cause valable de divorce.
Au fil de cette méditation douce-amère sur les relations humaines, la perte et le passage inexorable du temps, le chantre incontesté de
l’Angleterre questionne avec malice les grandes sources de crispation contemporaines : le nationalisme, l’austérité, le politiquement correct
et les identités.
Dans la lignée de Bienvenue au club et du Cercle fermé, Le cœur de l’Angleterre est le remède tout trouvé à notre époque tourmentée.

GENRE
Romans et littérature
SORTIE
2019
22 août
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
560
Pages
ÉDITEUR
Editions Gallimard
TAILLE
4.2
Mo

Avis d’utilisateurs

Nathalex ,

Excellente lecture

Il aura donc fallu le Brexit pour éprouver à nouveau l’envie de lire un roman. Même si le traitement de ses dates est un peu déroutant, l’histoire vaut largement la peine d’être lue ! Les petites pointes d’humour aident (un peu) à faire passer la pilule de nos sociétés bien malades dont le portrait bien écrit (merci la traduction) est quand même effrayant. Si une lecture actuelle et désabusée ne vous fait pas peur, vous pouvez y aller sans hésiter !

JeanB75 ,

Soporifique

sirupeux longuet interminable on se perd dans les histoires de ces personnes dont certains sont totalement caricaturaux
Le brexit est plus une excuse aux interminables errements de ces personnages ( tous gâtés par la vie ) que le moyen de décrire le mal etre d un pays , réel celui lq’a
Passez votre chemin

Plus de livres par Jonathan Coe