• 12,99 €

Description de l’éditeur

Le rejet du traité constitutionnel européen en 2005 par les peuples français et néerlandais, aggravé par le "non" irlandais de 2008, a plongé l'Union européenne dans une crise grave, et fait resurgir doutes et incertitudes quant à sa nature institutionnelle, à la répartition des pouvoirs, à la place des citoyens et des opinions, et à sa capacité à faire face aux enjeux mondiaux actuels.Comprendre cette crise, et ses répercussions profondes sur la politique des États membres, exige d'affronter la complexité de l'Union, sans en exagérer la portée. Ce livre a pour ambition de mettre en évidence la cohérence et loriginalité du régime politique européen.Il analyse la nature de la "fédération d'États" et montre comment les conflits de compétence sont résolus en son sein. Il revient ensuite sur léquilibre institutionnel original du "modèle communautaire" et les mécanismes de décision qu'il génère. Il se penche sur la "vie politique" qui s'ébauche dans lUnion et sinterroge sur la manière dont cette fédération d'États peut devenir pleinement démocratique.Dépassant les dichotomies classiques et posant le compromis comme principe constitutif de la vie politique européenne, cet ouvrage constitue une véritable référence permettant de mieux saisir les enjeux de l'Union européenne.

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
2009
21 septembre
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
320
Pages
ÉDITEUR
Presses de Sciences Po
TAILLE
1.9
Mo

Plus de livres par Paul Magnette