• 16,99 €

Description de l’éditeur

Dans cet essai qui revisite les grands textes de C. G. Jung, Gaston Bachelard, Gilbert Durand et Michel Maffesoli, Michaël V. Dandrieux propose un décryptage inattendu des relations que nos sociétés postmodernes entretiennent avec le rêve. La forme insidieuse qu'exerce le rêve sur nos quotidiens offre la possibilité d'un nouveau mode d'appréhension du réel : une porte ouverte sur les mystères de la pensée symbolique, l'ambivalence du divin, les multiplicités de l'être. Car la réalité onirique dépasse l'individu et se répand dans tous les domaines du social. En permettant à la communauté de faire des ponts entre conscient et inconscient, elle révèle les structures invisibles qui maintiennent le monde ensemble. L'auteur retrace ici, à la manière d'une enquête, l'élaboration de la pensée rationnelle qui a abouti au désenchantement ¿du monde, jusqu'aux tentatives du XXe siècle de renouer avec le " droit fondamental de rêver ".

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
2016
12 mai
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
269
Pages
ÉDITEUR
CNRS Editions
TAILLE
1.4
Mo