• 7,99 €

Description de l’éditeur

“J’ai connu une époque, écrit Pierre Andreu, où des jeunes gens discutaient sérieusement de la légitimité du prêt à intérêt”. Le Rouge et le Blanc sont les couleurs d’un temps où les hommes d’intelligence et de cœur rêvaient d’une Révolution qui fût restée française, d’un anticapitalisme qui ne fût pas allégeance à une internationale. Cet itinéraire intellectuel nous révèle la dureté de notre fin de siècle : les horreurs des totalitarismes, Hitler, Staline, les camps de concentration, le goulag nous interdisent-ils aujourd’hui d’allier le Rouge et le Blanc ? Des paysages de l’Aude et des Cévennes, un quartier de Paris pendant la première guerre mondiale, des êtres aussi dissemblables que Max Jacob, Drieu La Rochelle, Emmanuel Mounier, Bertrand de Jouvenel, Jacques Arthuys, Jacques Doriot escortent Pierre Andreu dans ce récit allègre et tendre qui court de la guerre de 14-18 à la Libération et à l’épuration. Mémoires, essai politique ? A coup sûr, le livre d’un écrivain de race, qui a trouvé son ton dans l’exercice de la poésie et dont l’allure ressemble à celle de ce cavalier parti d’un si bon pas.

GENRE
Romans et littérature
SORTIE
1977
1 janvier
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
274
Pages
ÉDITEUR
(La Table Ronde) réédition numérique FeniXX
TAILLE
839.4
Ko

Plus de livres par Pierre Andreu