• 5,99 €

Description de l’éditeur

«  Je viens de rencontrer mes passeurs. Ces hommes qui font désormais partie de ma vie puisqu’ils vont m’aider à la quitter.
Je les ai sentis rigoureux, exigeants, prudents. Et engagés à me tendre doucement la main. Une autre médecine qui, quand elle ne peut plus soigner le corps, se décide à soigner l’âme.  »
Parce qu’elle aime furieusement la vie et qu’elle est condamnée, Anne Bert a décidé de choisir et de ne pas subir jusqu’au bout les tortures que lui inflige la maladie de Charcot. C’est ce cheminement qu’elle nous raconte ici. Celui de devoir mourir hors-la-loi, et hors-les-murs, puisque la loi française ne l’autorise pas à abréger ses souffrances. Celui aussi de son dernier été.
Il faut découvrir le goût des dernières fois et des renoncements, apprendre à penser la mort, dire au revoir à ceux qu’elle aime, en faisant le pari de la joie malgré le chagrin.
Un récit poignant, une ode à la liberté et à la vie, permise seulement par sa détermination à dire non. 

GENRE
Politique et actualité
SORTIE
2017
4 octobre
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
162
Pages
ÉDITEUR
Fayard
TAILLE
1.4
Mo

Avis d’utilisateurs

cam-19191 ,

Un peu déçue

Effectivement, je suis un peu déçue. Je m'attendais à quelque chose de plus construit... avec des vrais description face à la maladie, à l'envie de partir. C'était à développer... on a l'impression que ça a été fait rapidement sans être finalement "bouclé". Les description sons jolies mais au bout de 100 pages... Néanmoins, je trouve la décision très courageuse, belle et pleine de sens. Je souhaite un bon voyage à Anne.

Sabine17 ,

Je m’attendais pas à ça !!!!

Trop de détails de la nature les arbres les fleurs ect et ça dans chaque paragraphe je n’ai rien appris de cette maladie ni le choix de mourrir

Plus de livres par Anne Bert