• 8,49 €

Description de l’éditeur

Les libertés publiques ne devraient pas être une idée neuve. Elles sont apparues en France voici près de deux siècles, avec la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Le XIXe et le XXe siècles, au prix de longs et difficiles combats, et non sans retours en arrière, les ont consolidées et enrichies, au point qu’on a pu parler après 1946 de deuxième génération, puis au début des années 1970 de troisième génération des droits de l’homme. Et pourtant ces libertés sont toujours à reconquérir. Garanties par l’État républicain, elles sont menacées par lui, pour peu qu’il ne soit pas assez démocratique. Mises en danger par le pouvoir comme par les violences et agressions privées, elles risquent d’être confisquées par les détenteurs de l’argent. Elles sont protégées par des règles juridiques et par des techniques juridictionnelles très élaborées, et pourtant elles dépendent au premier chef de la vigilante attention des citoyens et des groupes. Ce qui est vrai en France l’est plus encore dans le monde, où les libertés publiques sont très inégalement florissantes. La France n’est certainement pas un modèle dont puissent rêver les autres pays, et elle-même a encore beaucoup de progrès à faire sur la voie de la liberté, de la justice et du droit. Mais la grande majorité de l’humanité a un chemin beaucoup plus rude à parcourir. Pour beaucoup d’hommes, nos libertés imparfaites sont un privilège peu accessible. La faim, la guerre, la pauvreté, la maladie, la dictature sont le lot courant de multitudes d’habitants de la planète. Les efforts de protection internationale des libertés, universels ou régionaux, ne sont encore que l’embryon d’un État de droit international. Pourtant, en cette matière comme en d’autres, la solidarité est gage de paix plus que l’égoïsme. Il serait suicidaire de se refermer sur un confort relatif. Quand d’autres hommes sont dans les fers, nul n’est durablement libre. Des ouvrages classiques ont été écrits sur cette question. L’objet de ce livre est d’aller plus loin et d’analyser à partir du droit le renouvellement profond de la problématique des libertés publiques. Celles-ci ont été bouleversées par la vie quotidienne, la libre circulation des hommes et des idées, les transformations de l’économie et de la société. Cet ouvrage met en lumière les interactions du droit et du réel. C’est pourquoi il est indispensable tant à l’étudiant qu’au juriste, tant au praticien qu’à l’honnête homme. Chacun de nous, même s’il l’ignore, est concerné par ce sujet vital, au sens propre du terme.

GENRE
Politique et actualité
SORTIE
1986
1 janvier
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
270
Pages
ÉDITEUR
FeniXX réédition numérique
TAILLE
1.7
Mo

Plus de livres par Jean-Paul Costa