• 2,49 €

Description de l’éditeur

« Il lui fit l'amour et des zeugmes au plat. » Quelle plus belle attention que d’offrir des zeugmes, comme l’écrit Hervé Le Tellier ? Le zeugme, c’est le sel de la langue, l’irruption du cocasse, parfois par maladresse, souvent l’air de rien, mais avec un effet maximal garanti. C’est l’art et la manière de lier ensemble des termes que rien ne devrait rapprocher, qui sont sur des plans sémantiques totalement différents. Le procédé, bien utilisé dans les jolies chansons des colonies de vacances, a bercé votre enfance : « Elle descend de la montagne à cheval, ohé/Elle embrasse son grand-père quand elle descend/Je voudrais bien être son grand-père quand elle descend/Mais j'préfère avoir 20 ans et toutes mes dents... » ; il a aussi fait le bonheur fortuit des injonctions parentales : « Arrête de mettre le bazar et tes doigts dans le nez »… Déjà on riait ! Au moins votre sensibilité à la langue était-elle éveillée ! Le zeugme est une ressource littéraire étonnante ; pourtant à l’université on n’en fait pas tout un plat ! Le zeugme est le parent pauvre de la stylistique. Sébastien Bailly a collecté un grand nombre d’exemples pour son traité et son anthologie du « Meilleur des zeugmes ».

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
2011
16 mars
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
112
Pages
ÉDITEUR
Fayard/Mille et une nuits
TAILLE
417.2
Ko

Plus de livres par Sébastien Bailly