• 6,99 €

Description de l’éditeur

« Veillons sur nos secrets, écrit la presse soviétique. Des syndicats internationaux d’espions s’y attaquent. » Aux États-Unis, mêmes craintes, et une importante société américaine de construction propose aux industriels une salle de conférences démontable, dont l’avantage principal est qu’aucun instrument d’écoute, d’enregistrement ou de détection ne peut y avoir été installé. En France, cinquante mille espions sont à l’affût de nos secrets industriels. Telle est l’estimation des services de la police. L’espionnage industriel est désormais plus important que l’espionnage militaire. Fort d’un chiffre d’affaires qui atteint un milliard de francs par an, il dispose d’organisations aussi puissantes que celles de l’espionnage militaire, et il mène une guerre secrète et sans merci. Ses origines sont fort anciennes : cet ouvrage en fait l’historique complet, en insistant sur le rôle qu’il a notamment joué entre les deux guerres mondiales. Pour le présent comme pour l’avenir, l’espionnage industriel va se développant, et l’auteur, qui est un spécialiste du renseignement scientifique et qui, lors de la dernière guerre, fut un des responsables de la destruction de la base allemande de fusées de l’île de Peenemünde, nous entraîne dans ce monde de l’ombre, où la réalité dépasse sans cesse la fiction.

GENRE
Romans et littérature
SORTIE
1969
1 janvier
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
280
Pages
ÉDITEUR
(Hachette) réédition numérique FeniXX
TAILLE
1.2
Mo

Plus de livres par Jacques Bergier