• 5,99 €

Description de l’éditeur

Après avoir, dans des livres édités en une douzaine de langues, inventorié l’avenir économique et social du monde, après avoir envisagé Les quarante mille heures de travail et la morale prospective, Jean Fourastié élargit encore ici son champ d’observation : à l’intention du grand public, il s’interroge sur la condition humaine. Dans la contestation des sociétés et des religions, dans le désarroi des doctrines et l’émiettement des philosophies, un seul facteur de la connaissance humaine poursuit son progrès triomphant : la science expérimentale. Par ses résultats, et plus encore par ses techniques et par leur efficacité pratique, la science est à la fois la cause de toutes les crises, l’espoir de tous les progrès et de toutes les révolutions. Jean Fourastié recherche ce que la science nous apprend de la condition humaine, ce qu’elle pourra nous apprendre, ce qu’elle laisse et laissera sans réponse. Il envisage ensuite ce qui subsiste et pourra subsister de la pensée traditionnelle, des sociétés, des philosophies, des morales, des religions millénaires lorsqu’elles sont, et seront confrontées aux tests disrupteurs de l’informatique, de la physique nucléaire, de la chimie biologique, de la génétique, des cosmogonies stellaires et nébulaires... En un temps où l’art, les lettres, la politique et la vie quotidienne expriment une inquiétude qui, dépassant le désarroi, va souvent jusqu’à l’angoisse, l’intolérance, la violence et le nihilisme, Jean Fourastié, en s’interrogeant sur la finalité du monde et l’ardeur de vivre, nous pose les problèmes personnels qui commandent notre existence familière et l’avenir de notre espèce.

GENRE
Romans et littérature
SORTIE
1970
1 janvier
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
184
Pages
ÉDITEUR
(Albin Michel) réédition numérique FeniXX
TAILLE
676.6
Ko

Plus de livres par Jean Fourastié

Autres livres de cette série