• 2,99 €

Description de l’éditeur

Une lettre ouverte et une analyse précise des véritables enjeux du livre numérique...

Premiers mots :

Monsieur Lagardère,

Le modèle du livre en papier a permis d’énoncer un principe : qui contrôle l’accès aux points de ventes, contrôle les ventes, l’exclusion des insoumis.
Interrogé dans le Figaro du 5 janvier 2011 sur votre vision de l'évolution d'Hachette Livre face à la révolution numérique, vous déclariez « au moins pour les trois années qui viennent, je suis très optimiste sur Lagardère Publishing. Car le fait que nous ayons une forte implantation aux États-Unis et des auteurs de best-sellers comme Stephenie Meyer et James Patterson nous permet de négocier au mieux nos intérêts avec Amazon, Barnes & Noble, Google ou Apple. Tous ont un besoin crucial de contenus et d'auteurs à succès. Grâce au travail remarquable d'Arnaud Nourry, nous avons réussi à passer des accords qui protègent nos droits et nos prix. »

Un an plus tôt (18 janvier 2010), dans le même quotidien, le patron de votre secteur Publishing affirmait « Hachette Livre est enthousiaste face à l'arrivée du numérique » mais surtout espérait encore convaincre l’ensemble des plateformes d’edistribution de s’allier à votre groupe, thème apparu dans les grands médias en octobre 2009, quand, dans Le Monde, il écrivait : « j’ai proposé d’ouvrir le capital de Numilog, leader français du stockage et de la commercialisation de livres numériques, à tous les éditeurs intéressés, pour que nous puissions constituer une plateforme commune. » Il prétendait qu’il s’agissait d’une optique de bon sens pour éviter « un casse-tête aux internautes et aux libraires. » Antoine Gallimard, invité du Buzz Média Orange Le Figaro, le 22 novembre 2009, éclairait ce dossier : « le gouvernement veut qu'il n'y ait qu'une seule plateforme. On essaie de se regrouper. Qu'il y ait au moins une interopérabilité entre les plateformes et qu'il y ait une vitrine unique pour les libraires et les lecteurs. » Quand vous voulez, le gouvernement veut ? (embêtante, cette confidence, avec le souvenir du « Arnaud est plus qu’un ami ! C’est un frère », proclamé par Nicolas Sarkozy en avril 2005.)

(...)

L'auteur

Stéphane Ternoise est l'écrivain indépendant de référence en France, indépendant et professionnel http://www.ecrivain.pro, créateur du portail de l'auto-édition http://www.auto-edition.com, il se permet d'interpeller le patron du groupe Lagardère, propriétaire du mastodonte Hachette Livre (Grasset, Stock, Fayard, Le Livre de...

GENRE
Romans et littérature
SORTIE
2011
31 octobre
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
115
Pages
ÉDITEUR
Jean-Luc PETIT Editions
TAILLE
1.1
Mo

Plus de livres par Stéphane Ternoise