• 0,99 €

Description de l’éditeur

Un ouvrage qui consacre l’art au rang qu’il mérite, au rang le plus beau c’est à dire proche de chacun de nous. Fatma Omar choisit à juste titre la sculpture, cet art troublant qui seul permet de matérialiser la lumière, le temps, l’équilibre. Le héros de son roman, Settir, est cet artiste qui grâce à la rencontre de Socco, son maître va chercher tout au long de sa vie à créer l’œuvre à travers laquelle il se révèlera à lui-même. C’est cette quête que Fatma nous raconte dans un style bien à elle, avec la poésie et la rigueur des grands contes moralistes. Le récit se déroule en Egypte il y a quelques siècles... Voyage d’argile, de pierre, de marbre et de bois, autant dire merveilleux... Destination : bonheur... Arrivée : tout près de soi.

Extrait

Voici l’histoire d’un jeune sculpteur, devenu vieux. Il a fait un long chemin, mais il sculpte toujours. Maintenant, c’est seulement un plaisir, l’obsession du créateur l’a enfin quitté. Settir laisse cette gymnastique au Tout-puissant. Il vit auprès de sa femme et ses deux grandes filles dans la maison de son père. Son frère aîné et sa sœur vivent avec leur famille, à quelques pas de chez lui. Settir et Ali, amis de toujours projettent d’ouvrir, dans quelques jours les portes de leur troisième association. Elle ne sera pas aussi ambitieuse que l’Arche de l’espoir, mais elle pourrait venir en aide à beaucoup de gens. Ce récit se déroule il y a bien longtemps. Settir était encore un enfant et il cherchait un sens à sa vie. Bien sûr, il ne savait pas qu’il était déjà en quête. Pour lui ce n’était que de l’ennui. Il ignorait qu’il cherchait une raison à son existence, un but à son être, un endroit pour son corps et son âme, ensemble. C’était il y a tant d’années et pour lui c’est comme si c’était hier...

GENRE
Romans et littérature
SORTIE
2015
15 octobre
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
200
Pages
ÉDITEUR
Editions Gunten
TAILLE
1
Mo