Description de l’éditeur

Les Mémoires du duc de Raguse ont été légués par le maréchal à des mains dévouées, avec la solennelle injonction qu'ils fussent livrés à l'impression tels qu'il les avait dictés. Les mandataires du maréchal ont voulu remplir son dernier voeu, et ses recommandations formelles ont été suivies par eux avec un religieux respect. Dans le fond comme dans la forme, cet livre est resté tel que l'illustre auteur le destinait à la publicité, sans corrections posthumes comme sans additions indiscrètes. C'est en 1828 que le duc de Raguse songea à mettre en ordre ses notes et ses souvenirs, et entreprit la rédaction de ces Mémoires, qu'il a continués jusqu'à son dernier jour. Il a jugé avec une liberté digne, avec son impartialité propre et à sa façon, les événements et les hommes de son temps. "Jai l'intention, dit-il, d'écrire ce que j'ai fait, ce que j'ai vu, et je ne dépasserai pas ces limites indiquées par la raison et posées par moi-même." (Tome 1er, p.380) En lisant ces volumes, longtemps médités dans le calme de la retraite, ceux qui ont connu cet homme remarquable croiront encore l'entendre parler. Chaque volume est accompagné de fragments de correspondance et des pièces justificatives, témoignages officiels à l'appui de cette histoire intime, immense, qui se déroule depuis le commencement de la Révolution jusqu'à nos jours.

GENRE
Romans et littérature
SORTIE
1852
1 janvier
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
437
Pages
ÉDITEUR
Public Domain
TAILLE
570.1
Ko

Plus de livres par Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont