• 8,99 €

Description de l’éditeur

Dira-t-on après lecture, que Péguy fut un anarchiste ? Triple anarchiste, dans le socialisme, dans le bergsonisme, dans le christianisme, esquissant une “aphilosophie”. De Jaurès à Bergson, de Bergson à Jésus, toujours “pour moi”. Dira-t-on que la chronique volatilise l’histoire ? Péguy a recomposé sa vie au travers de miroirs successifs, sur un rythme de masques et de bergamasques. Insupportable Clio que Véronique attise. Dira-t-on que Péguy fut inconstant, ou qu’il avait du moins la constance de l’être ? Face à Jaurès, face à Bergson, face à Jésus, il reste “devant le porche”. Dira-t-on que c’est de la métaphysique, de la politique, de l’esthétique, de l’éthique, du religieux ? En tout cas c’est une tragédie, métaphysiquement vécue, physiquement accomplie à l’orée de la grande mêlée, Et puisque des idées de feu, des langues de flamme, la déraison de l’amour et l’amour de la raison S’y mêlent, Dira-t-on que c’est un roman ?

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
1968
1 janvier
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
388
Pages
ÉDITEUR
(Seghers) réédition numérique FeniXX
TAILLE
2.6
Mo

Plus de livres par André Robinet