• 6,49 €

Description de l’éditeur

En 63 textes, d’« Acacia » à « Voyage », Philippe Claudel évoque autant de parfums de l’enfance et de l’adolescence. Chaque évocation fait resurgir un monde oublié, dont certaines traces demeurent : l’après-rasage du père, la crème solaire de la mère, les cheveux soyeux des premières amoureuses, les Gauloises et les Gitanes, la cannelle des gâteaux et du vin chaud, le charbon qui réchauffe, l’encre de l’écolier, le foin des champs, le pull-over de l’oncle… Des senteurs douces ou âcres, simples ou raffinées.
Au fil du récit, se dessine un paysage de sapins, de champs à la terre noire et de rivières, et revit un monde de gens simples et vrais, pour lesquels leur lit de naissance est celui de leur mort. En leur rendant hommage, pour la première fois, et « malgré lui », Philippe Claudel se raconte. Il raconte ses origines, sa Nancy natale, Dombasle, la ville où il est né et habite toujours, ses parents, ses sœurs, comme il ne l’a jamais fait.

GENRE
Romans et littérature
SORTIE
2012
12 septembre
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
224
Pages
ÉDITEUR
Stock
TAILLE
1
Mo

Avis d’utilisateurs

Manika27 ,

abécédaire des parfums

Par ordre alphabétique de Acacia à Voyage en passant par Drap frais , Feu de camp ou encore Pissotières, Philippe Claudel nous décrit les parfums de son enfance souvent de sa vie en général, en tout cas c'est l'idée qu'on en a. Des parfums que l'on a tous plus ou moins connus, plus ou moins aimé mais des parfums qui font remonter des souvenirs.

Dans son style précis et poétique, il nous mène dans un voyage dans le temps dans l'Est de la France.

Plus de livres par Philippe Claudel