• 4,49 €

Publisher Description

Depuis la fin des années 1980, Pierre-André Taguieff a consacré une grande partie de ses travaux de recherche et de ses réflexions au phénomène conspirationniste. Ses travaux, marqués par les analyses pionnières de Karl R. Popper, Hannah Arendt, Richard Hofstadter et Léon Poliakov, ont été ponctués par la publication de plusieurs ouvrages de référence, de sa somme sur les Protocoles des Sages de Sion (Un faux et ses usages dans le siècle, 1992 et 2004) à son Court Traité de complotologie (2013), en passant par La Foire aux « Illuminés »(2005) et L’Imaginaire du complot mondial (2006).


Dans le présent essai, Pierre-André Taguieff nous livre une magistrale synthèse des recherches conduites en Europe et aux États-Unis sur le complotisme et nous propose ses propres réflexions critiques sur ce phénomène multidimensionnel appelant des approches pluridisciplinaires. Multipliant les exemples et les études de cas, à distance des polémiques stériles entre complotistes et anticomplotistes, il nous offre une introduction claire et argumentée aux problèmes posés par la globalisation contemporaine des croyances conspirationnistes, dans une langue accessible à tous ceux que la question intéresse.


Pierre-André Taguieff


Philosophe, politologue et historien des idées, Pierre-André Taguieff, né à Paris le 4 août 1946, est directeur de recherche au CNRS, rattaché au Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF, Paris). Il a enseigné notamment à Paris VII (1978-1984), à l’EHESS et au Collège international de philosophie, puis à l’Institut d’études politiques de Paris (histoire des idées politiques, pensée politique) de 1985 à 2005. Ses domaines de recherche vont du racisme et de l’antisémitisme au nationalisme, au populisme et à l’eugénisme. Il a aussi publié des études sur l’idée républicaine et le devenir de la démocratie, les problèmes posés par le multiculturalisme et le communautarisme, la question du pluralisme, les interprétations de l’histoire, l’idée de progrès, la bioéthique et les « théories du complot ». Il collabore à de nombreuses revues, françaises et étrangères, et a collaboré à de nombreux ouvrages collectifs, dans diverses langues. Il a dirigé plusieurs ouvrages, dont le Dictionnaire historique et critique du racisme (Paris, PUF, 2013, 2036 p.).


Parmi les nombreux livres qu’il a publiés (une trentaine), dont certains sont traduits en plusieurs langues étrangères, on peut citer La Force du préjugé. Essai sur le racisme et ses doubles (Gallimard, 1990), Les Fins de l’antiracisme (Michalon, 1995), Le Racisme (Flammarion, 1997), L’Effacement de l’avenir (Galilée, 2000), La Nouvelle Judéophobie (Mille et une nuits, 2002), Prêcheurs de haine. Traversée de la judéophobie planétaire (Fayard, 2004), Le Sens du progrès (Flammarion, 2004), La République enlisée. Pluralisme, « communautarisme » et citoyenneté (Éditions des Syrtes, 2005), Julien Freund. Au cœur du politique (La Table Ronde, 2008), La Judéophobie des Modernes. Des Lumières au jihad mondial (Odile Jacob, 2008), La Nouvelle Propagande antijuive (PUF, 2010), Israël et la question juive (Les provinciales, 2011), Le Nouveau national-populisme (CNRS éditions, 2012), Wagner contre les Juifs. Aux origines de l’antisémitisme culturel moderne (Berg International, 2012), Du Diable en politique (CNRS Éditions, 2014), La Revanche du nationalisme. Néopopulistes et xénophobes à l’assaut de l’Europe (PUF, 2015).

GENRE
Nonfiction
RELEASED
2015
April 30
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
40
Pages
PUBLISHER
Uppr Editions
SIZE
1.1
MB

More Books by Pierre-André Taguieff