• 7,99 €

Description de l’éditeur

20ème anniversaire des débuts du Dr. Kay Scarpetta !

Le livre :
Richmond, Virginie. Une femme noire et trois autres blanches ont été torturées, violées, égorgées. Rien, pas le moindre indice ne les lie entre elles, si ce n’est, précisément, l’assassin. Kay Scarpetta, expert légiste, s’acharne à traquer le serial killer. Il est intelligent, rusé, et ne semble commettre aucune erreur qui pourrait mettre les enquêteurs sur la voie. Scarpetta sait qu’il n’arrêtera pas, mais tout semble se liguer contre elle et contre la police pour favoriser le tueur. Si elle ne trouve pas très vite une piste pour remonter jusqu’à lui, une autre femme va mourir.

L’auteur :
Patricia Cornwell est née à Miami, en Floride. Elle est membre émérite de l’Académie internationale du John Jay College de justice pénale qui concentre ses recherches sur les scènes de crime. Elle a contribué à fonder l’Institut de sciences médico-légales de Virginie. Elle est aussi membre du conseil national de l’hôpital McLean, affilié à Harvard, où elle défend la cause de la recherche en psychiatrie. Son premier roman, Postmortem, remporta dans la même année cinq des plus importants prix distinguant un roman policier. En 2008, Patricia Cornwell a été le premier auteur américain à recevoir le prestigieux prix du Galaxy British Book Award, récompensant le meilleur thriller de l’année pour Registre des morts. Scarpetta, L’instinct du mal, et Havre des morts font partie de ses récents best-sellers internationaux. Elle réside la plupart du temps dans le Massachusetts.

GENRE
Policier et suspense
SORTIE
2011
4 mai
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
416
Pages
ÉDITEUR
Editions des Deux Terres
TAILLE
1.1
Mo

Avis d’utilisateurs

Dine 51 ,

Postmortem

Vraiment bien.
Mais toujours ces fin , pas terrible!

cloclo94 ,

Ça rame à la fin

Super suspense mais la fin est assez laborieuse. L'auteur aurait à eu du mal à boucler la fin de son livre .

manuatea75 ,

Postmortem

Dénouement assez décevant et impression que les 100 dernières pages ont été pénibles à rédiger par l'auteur.
Ceci est assez fréquent dans ce genre de littérature où l'on tient en haleine les lecteurs jusqu'au milieu du livre et puis il y a comme un relâchement à la fin !

Plus de livres par Patricia Cornwell