• 5,99 €

Description de l’éditeur

La correspondance joue un rôle privilégié dans l'ensemble de la Recherche du temps perdu. Lettres, billets, télégrammes, petits bleus, conspirent à faire de cette œuvre une machination postale, particulièrement complexe et rusée. Jusqu'aux relations à autrui, toutes, elles en passent par la lettre, envoyée ou reçue : il n'est de proximité supportable, que dans l'écart d'une distance épistolaire. Seul l'éloignement, autorise littéralement l'intimité. Simultanément au plus près et au plus loin, telle est la posture fondamentale de l'écriture proustienne, dont l'échange postal est le rite fondateur. Ainsi, lire les lettres de Marcel Proust — aussi bien la lettre fictive dans la Recherche, que sa correspondance privée — permet de s'installer en ce lieu décisif — parce que producteur de l'œuvre — où s'échangent et communiquent les sphères du public et du privé, du romanesque et du biographique.

GENRE
Professionnel et technique
SORTIE
1986
1 janvier
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
134
Pages
ÉDITEUR
Presses universitaires du Septentrion (réédition numérique FeniXX)
TAILLE
750.5
Ko

Plus de livres par Alain Buisine