• 11,99 €

Description de l’éditeur

A travers une série de courts récits percutants, Jean Leonetti pousse la science dans ses retranchements et pose les grands problèmes bioéthiques auxquels nous allons faire face. Des vérités qui dérangent.


Eve est toujours perturbée par la fête des mères : Séphora a été sa mère porteuse. Florence a donné ses ovocytes. Marie l'a élevée. Comment se construire dans l'ambiguïté de cet amour filial morcelé ?


Sorella est née d'un donneur de sperme anonyme. Elle est amoureuse de Fabien, mais celui-ci lui ressemble comme un frère. Et s'ils avaient le même père ?


Jane a choisi sur catalogue le père biologique de son enfant. Ce sera un pianiste. Mais elle apprend qu'à la suite d'une erreur d'étiquetage, on a perdu la trace du donneur. Doit-elle mettre fin à sa grossesse ?


Le vieux monsieur Fosto n'a qu'un rêve : revivre sa vie. C'est possible : à partir d'une de ses cellules, on peut obtenir un clone de lui-même. Mais M. Fosto retrouvera-t-il vraiment la vie qu'il a connue ?


Pure science-fiction ou réalité à venir ? Illustrant ce que pourrait être la génétique des trente prochaines années, le docteur Jean Leonetti s'interroge sur la dignité humaine, la commercialisation du vivant ou le risque d'eugénisme : mères porteuses, clonage, euthanasie, vente d'organes... Devant la science toute-puissante, il appelle à l'émergence d'un humanisme moderne. L'homme ne reste-t-il pas une créature exceptionnelle et imparfaite, fruit du hasard génétique mais aussi de la rencontre et de l'amour des autres ?

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
2010
9 décembre
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
117
Pages
ÉDITEUR
Plon
TAILLE
1.7
Mo

Plus de livres par Jean Leonetti