Description de l’éditeur

Robert Hooke (1635-1703) a été un des scientifiques Anglais les plus complets et talentueux, mais il n'est connu en France que pour la découverte de la cellule. Ce livret est une tentative pour pallier à cet état de fait. Il contient une notice biographique, la seule aussi complète en français, ainsi que la première traduction de l'observation 18 de son ouvrage principal, Micrographia, article dans lequel il relate sa découverte de la cellule. Hooke, malgré une réputation détestable et une mauvaise image dans notre pays (pour ceux qui en ont entendu parler), a été un des premiers, si ce n’est le premier, «ingénieur d’études» scientifiques, et qu’il a contribué à montrer, en construisant et en inventant nombre de dispositifs expérimentaux et d’instruments, combien science et technique étaient un couple indissociable, aucun ne pouvant progresser sans le secours de l’autre. Cette importance donnée à la technique préfigure la révolution industrielle à venir, qui pendra racine dans le terreau anglais, fertilisé par cette «nouvelle science» et les machines qui vont en découler. Il apparaitra aussi qu’il a joué un rôle précurseur dans le changement du statut des fossiles, contribuant à faire passer ces derniers  du stade de roches aux formes curieuses à celui de traces de formes de vies disparues.

GENRE
Science et nature
SORTIE
2012
21 février
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
54
Pages
ÉDITEUR
Pr. R. Raynal
TAILLE
17.2
Mo

Plus de livres par Roger Raynal