• 4,99 €

Description de l’éditeur

Sociologie du dragueur, publié en 1996, est l'ouvrage qui a fait connaître Alain Soral au grand public comme sociologue pugnace, connu pour son franc-parler et ses positions radicales contre toutes formes de communautarisme.

Dans
Sociologie du dragueur, Alain Soral, ancien dragueur des rues qui revendique plus de 700 conquêtes, étudie avec la minutie du sociologue toute la problématique que pose la drague: ses fondements, ses règles, ses techniques, son idéologie et les différents aspects de l'être qu'elle révèle.

Où, quand, qui et comment drague-t-on ? Tous ces aspects de la pratique sont décortiqués et analysés pour comprendre les motivations du dragueur.

Il s'agit avant tout d'une étude toute masculine qui se passe loin des femmes et tente de s'en protéger. Une étude dans laquelle ne peuvent entrer le penseur ou le philosophe car il faut avoir pratiqué pour conceptualiser la démarche du dragueur. Parler de la drague c'est dépasser l'apologie de la femme ou de la misogynie des discours officiels. D'où une critique acerbe du féminisme comme pensée des femmes puisque la femme, pas plus que l'homme n'est une catégorie sociale. Avec son discours, le féminisme est la voix de la social-démocratie qu'elle féminise à outrance. Le dragueur reste la seule réplique masculine à cette féminisation.

Dans ce livre d'une grande rigueur d'analyse sur un sujet inexploré quant à son contenu sociologique, Alain Soral répond à toutes les questions que soulèvent la drague et le dragueur dans un style qui manie avec bonheur intelligence et humour.

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
2013
19 décembre
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
199
Pages
ÉDITEUR
Blanche
TAILLE
7.2
Mo

Avis d’utilisateurs

mareengntr ,

Honteux

Cet essayiste anti-sémite, sexiste, d’extrême-droite représente la provocation machiste dans toute son inutilité et sa bassesse. Ce livre n’a strictement rien n’a faire dans les suggestions quand on recherche « féminisme » …. car en général c’est pour compléter un avis déjà plutot positif sur le sujet et pas tomber sur une bouse comme ce livre.

Plus de livres par Alain Soral