• 15,99 €

Description de l’éditeur

" L'homosexualité dans le clergé est une question très sérieuse qui me préoccupe. "
Pape François



Le célibat des prêtres ; l'interdiction du préservatif par l'Église ; la culture du secret sur les affaires d'abus sexuels ; la démission du pape Benoît XVI ; la misogynie du clergé ; la fin des vocations sacerdotales ; la fronde contre le pape François : un même secret relie toutes ces questions. Ce secret a longtemps été indicible. Il porte un nom : Sodoma. La ville biblique de Sodome aurait été détruite par Dieu en raison de l'homosexualité de ses habitants. Or, aujourd'hui, c'est au Vatican que l'on trouve l'une des plus grandes communautés homosexuelles au monde.
Pendant quatre années, Frédéric Martel a vécu en immersion à l'intérieur du Vatican et mené l'enquête sur le terrain dans une trentaine de pays. Il a interrogé des dizaines de cardinaux et rencontré des centaines d'évêques et de prêtres.
Ce livre révèle la face cachée de l'Église : un système construit depuis les plus petits séminaires jusqu'au Vatican à la fois sur la double vie homosexuelle et sur l'homophobie la plus radicale. La schizophrénie de l'Église est insondable : plus un prélat est homophobe en public, plus il est probable qu'il soit homosexuel en privé.
" Derrière la rigidité, il y a toujours quelque chose de caché ; dans de nombreux cas, une double vie. " En prononçant ces mots, le pape François nous a confié un secret que cette enquête vertigineuse révèle pour la première fois.


Sodoma paraît simultanément dans vingt pays.

GENRE
Essais et sciences humaines
SORTIE
2019
21 février
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
599
Pages
ÉDITEUR
Robert Laffont
TAILLE
2.4
Mo

Avis d’utilisateurs

surfer030303 ,

Téléchargement sans problème

Aucune censure !

solariane ,

Mal écrit, discutable mais effarant

Sur la forme : De la mauvaise littérature, avec un style lourd et particulièrement confus dans la construction...il faut être très motivé pour lire ça jusqu’au bout.

Sur le fond : cela ressemble à une vendetta contre notamment Benoit XVI, mais plus généralement vis-à-vis de l’église Catholique, à qui il reproche leurs positions sur l’homosexualité qui visiblement l’affecte profondément. Sans une once de réflexion / justification, il pense que sa vision du monde est la bonne : le mode de vie libéré des gays est un modèle, les autres sont has-been. Du coup il calque ce prisme dans l’analyse qu’il fait des différents personnages en disant : tout ceux qui sont contre une pratique sexuelle homosexuelle sont en fait des homo, soit refoulés, soit en cachette...le tout en restant souvent dans le flou et en suggérant / jouant sur l’ambiguïté

Reste que même si le 1/4 de ce qu’il avance / sous-entend est vrai, c’est juste effarant / atterrant et qu’il faut faire un grand ménage

JGabriel S ,

Pas possible !

Pas possible !

Plus de livres par Frédéric Martel