• 8,99 €

Description de l’éditeur

L’horreur du « califat » de Daesh au Levant entre 2014 et 2017 et son terrorisme planétaire ont été une conséquence paradoxale des « printemps arabes » de 2011. Pourtant ceux-ci avaient été célébrés dans l’enthousiasme des slogans démocratiques universels et de la « révolution 2.0 ». Comment s’est installé ce chaos, et peut-on en sortir après l’élimination militaire de l’« État islamique » ?
Gilles Kepel fait ici le point sur les fractures nouvelles qui agitent le Moyen-Orient : la prise de contrôle en Syrie d’une rébellion aux ambitions d’abord démocratiques par des islamistes, l’antagonisme croissant entre Arabie saoudite sunnite et Iran chiite, au détriment du conflit israélo-palestinien qui constituait autrefois un levier déterminant des actions militaires et diplomatiques.Pour comprendre la situation actuelle, il revient sur les cinquante dernières années qui ont fait l’histoire de cette région tourmentée : depuis la guerre d’Octobre 1973 (du « Kippour » ou du « Ramadan »), suivie de l’explosion des prix du pétrole et de la prolifération du jihad. Il montre comment « chacun essaye de sortir du chaos à sa manière » et éclaire les choix décisifs qu’auront à faire les peuples et les dirigeants de cette région – mais aussi les citoyens de l’Europe.

GENRE
Politique et actualité
SORTIE
2021
11 février
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
544
Pages
ÉDITEUR
Editions Gallimard
TAILLE
5.4
Mo

Plus de livres par Gilles Kepel