• 9,99 €

Description de l’éditeur

Le pouvoir politique est-il capable d'entendre la vérité ? Sanctionné pour avoir alerté les pouvoirs publics, le Général Soubelet analyse avec lucidité les différents maux dont souffre la machine étatique. Il y a urgence à agir !


" Le 18 décembre 2013, ma vie a basculé.

Moi, Bertrand Soubelet, général de corps d'armée, directeur des Opérations et de l'Emploi de la gendarmerie, j'ai été écarté pour avoir dit la vérité : la sécurité dans notre pays n'est pas assurée comme elle le devrait.

Que s'est-il passé ? Au Palais-Bourbon, devant les députés, ce jour-là, j'ai expliqué, en toute franchise, les difficultés que rencontre la gendarmerie : six mille emplois supprimés, une procédure trop complexe, une justice sans moyens, des délinquants dans la nature malgré l'engagement des gendarmes et des magistrats, des coupables mieux considérés que les victimes. Pour avoir fait ce constat, le Premier ministre a demandé ma tête.

Je ne peux m'empêcher de penser aux attentats de janvier et au carnage de novembre 2015. C'est le résultat de plus de trente ans de mollesse dans la lutte contre l'insécurité.

Des pressions ont été exercées sur moi pour me faire quitter la gendarmerie qui a été ma vie pendant trente-cinq ans. Désormais personne ne peut m'opposer un pseudo devoir de réserve. D'où ce livre.

Mon diagnostic est simple : la sécurité est l'affaire de tous. Il est temps de réagir, grand temps. Il y a urgence. Notre société est en danger. Jamais le danger n'a été aussi menaçant.

Je ne fais pas de polémique, je ne roule pas pour un parti politique.

Simplement, j'alerte.

Parce que j'aime mon pays. "

Bertrand Soubelet

GENRE
Professionnel et technique
SORTIE
2016
24 mars
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
145
Pages
ÉDITIONS
Plon
TAILLE
3,6
Mo

Avis d’utilisateurs

Roadboucs95 ,

Réaliste et clair

Des idées franches réaliste et mesurées. Très courageux de la part d'un homme de ce niveau.

Oncle Jimmy ,

un peu trop général.

Tout ça c'est bien mais on le savait déjà: On aurait aimé de vrais révélations.

m3rallyman ,

O général mon général

J ai emprunté ces mots volontairement modifiés du cercle des poètes disparus tant la comparaison m a paru évidente. Éclaire par ces années d expérience du terrain et du contact tant avec la rue que nos dirigeants l auteur met des mots clairs sur ce que beaucoup de citoyens ressentent. Comme Robin Williams il perd sa place et est mis au ban par sa hiérarchie fâchée de voir un homme de passion et de vision se permettre de donner une autre vision des choses. Il faudra modifier la fin du film mais comment...Il manque la réponse à cette question dans le livre mais j ai adore. Merci mon général

Plus de livres par Bertrand Soubelet

2017