• 9,99 €

Description de l’éditeur

Pour la première fois, Bernard Tapie a décidé de dire toute la vérité sur l'affaire du Crédit Lyonnais qui fait la une de l'actualité, de son origine à la récente perquisition des locaux de différents protagonistes.



" Dans ce livre, je pense donner assez de détails, de preuves et de citations juridiques pour que le lecteur de bonne foi comprenne la volonté de me détruire de ceux qui vont informent.
Non, je n'ai pas volé l'argent qui m'a été finalement attribué.
Non, je n'ai pas récupéré la totalité de ce qui m'avait été dérobé par le Crédit Lyonnais.
Non, je n'ai pas coûté un sou au contribuable à qui j'ai, au contraire, rapporté beaucoup.
Non, je n'ai pas bénéficié d'un traitement de faveur.
Et oui, la sentence rendue par le tribunal arbitral est incontestable. "

Quoi qu'en pensent ceux qui me prédisent le pire, je suis, pour ma part, bien décidé à continuer de les contredire. C'est ainsi, lorsqu'on a la chance d'être assez fort pour vivre, on n'aime pas trop entendre prédire sa propre fin. J'ai encore mille envies. Je ne suis dupe de rien. Ma fin est sans doute programmée comme celle de tout un chacun. Mais en l'attendant sereinement, je vais encore gêner tous ceux qu'effraient le mouvement et la vitalité. "
Bernard TAPIE

GENRE
Politique et actualité
SORTIE
2013
27 juin
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
135
Pages
ÉDITEUR
Plon
TAILLE
3.6
Mo

Avis d’utilisateurs

Augaboin ,

Tapie, Kerviel, banques

Je termine cette lecture le jour où revient dans l'actualité l'affaire Kerviel.
Dénominateurs Communs: des banques françaises et un fonctionnement de la justice au service des "pouvoirs"

SOUMIYA6004 ,

il est temps de dire la verite

ce qui est sur, la banque a vole monsieur Tapis .il est grand temps d’arrêter de vouloir casser monsieur Tapis vous n’y arriverez jamais vous etes trop petit

Thebigmike77 ,

Du grand Tapie, excellente démonstration

On reconnaît le style de l'auteur, on a même l'impression de l'entendre parler. Il démontré ce que les français,soupçonnent depuis des années : on ne peut, en France, gravir l'échelle sociale que dans sa caste de départ. Monter trop haut depuis trop bas, et en l'assumant, est insupportable aux énarques et mérite les enfers. Merci monsieur Tapie et bon courage.

Plus de livres par Bernard Tapie