• 2,99 €

Description de l’éditeur

« Je » est un trentenaire désabusé, cynique. Un inutile qui déteste son emploi et la vie qu’il mène. Quand sa petite amie le quitte  - un soir où elle lui annonce qu’elle est enceinte et qu’il lui demande « de qui ? » - il pète les plombs. Il échafaude alors les contours d’un mystérieux plan qui l’entrainera dans une succession de situations improbables et souvent burlesques…

     

   Un titre inutile est un roman contemporain profondément ancré dans son époque. Et derrière l’odyssée absurde du narrateur -  durant laquelle il commettra l’inexplicable - il y a la critique amère et cinglante d’une société occidentale matérialiste en plein déclin. Heureusement, l’humour urticant présent tout au long du roman désamorce à chaque fois, in extrémis, le tragique des événements.


     Ceci est mon premier roman, et le sujet est - disons-le - insolemment banal. Mais je me plais à croire que (tout comme moi) vous survivez à la désastreuse routine quotidienne de votre vie en vous réfugiant dans la lecture. Et que (tout comme moi) vos désirs et vos attentes littéraires ne sont que très rarement comblés. Vous serez donc rassurés de savoir que ce livre - qui n’a nulle autre ambition que d’être lu puis oublié - honore totalement cette illustre règle non-écrite du lecteur inassouvi et déçu.

   Sauf que ce livre ne vous quittera plus. Enfoncé négligemment dans la poche arrière de votre jeans, ou noyé au fond de votre sac à main, des taches d’huile solaire, de vernis, d’encre ou de morve s’y accumuleront, envahissant les pages indifféremment cornées et griffonnées. Quand il pleuvra, vous l’utiliserez comme parapluie. Quand votre table au restaurant sera bancale, vous l’utiliserez comme cale. Et quand votre meilleur ami, tremblant mais déterminé, s’efforcera de vous extraire cette balle qui s’est logée dans votre cuisse, vous le serrerez violemment entre les dents pour encaisser la douleur…mais parfois, je dis bien parfois, il vous arrivera de l’ouvrir, assez inexplicablement d’ailleurs, entre deux stations de métro ou dans la salle d’attente d’un médecin généraliste choisi au hasard dans les pages jaunes. Et alors là, seulement là, vous vous surprendrez à en lire quelques pages…

GENRE
Humour
SORTIE
2015
21 avril
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
266
Pages
ÉDITEUR
Editions Huggy
TAILLE
1.2
Mo

Avis d’utilisateurs

E2touf ,

A conseiller .

Captivant !

OnlySam vs Sam ,

Évasion de l'esprit garantie !

Une expérience atypique, une histoire qui commence légère et qui se complexifie tout au long de la lecture. Une ligne conductrice qui tient en haleine le lecteur. Un lecteur qui lit dans les transports en commun risque surement d’oublier de descendre à sa station habituelle. Beaucoup d’humour et une vision décalée de la vie qui pousse aux interrogations personnelles. J’adore !!!

Planterouge92 ,

Bon moment

Un livre qui se lit bien, écriture très fluide,une histoire tendre et chaotique racontée avec beaucoup de cynisme et d'humour noir.
L'écriture est très houellebecquienne voir Beigbederienne sans plagiat!
Bravo.