• 23,99 €

Description de l’éditeur

Souvent tenu pour violent et désordonné, le Moyen Âge ne l’est cependant pas comme nos contemporains se l’imaginent. Car la violence — un terme alors rarement utilisé, une réalité aux manifestations extrêmement variées — fonde un rapport et un ordre social sur lesquels l’État impose progressivement son contrôle, mais sans jamais en renier le principe.
S’inscrivant dans la suite des travaux de l’historienne Claude Gauvard, qui représentent un tournant dans la définition de la violence comme objet historique à part entière, ses nombreux élèves se saisissent du sujet pour lui rendre hommage dans cet ouvrage. Leurs contributions témoignent de la vigueur d’une approche extrêmement sensible aux apports de l’anthropologie, de la sociologie et du droit, qui oblige à regarder autrement le jeu social et politique au Moyen Âge.

GENRE
Histoire
SORTIE
2015
20 avril
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
296
Pages
ÉDITEUR
Presses Universitaires de France
TAILLE
4.4
Mo

Plus de livres par Bénédicte Sère, Christine Barralis & François Foronda