• 6,99 €

Description de l’éditeur

Le 8 mars 2014, Ghyslain Wattrelos a perdu Laurence, sa femme, Ambre et Hadrien, leurs enfants de 13 et 17 ans, dans la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines. Que s’est-il passé cette nuit-là à bord du Boeing 777? Aujourd’hui, un grand nombre de questions demeurent. Comment un avion avec 239 personnes à bord a-t-il pu se volatiliser?

Pas de zone de crash, pas de corps. Confronté à un deuil impossible, pris dans les fils d’une enquête remplie de zones grises, Ghyslain consacre chacune de ses journées à la recherche de la vérité, n’hésitant pas à prendre des risques, pointant du doigt les incohérences, les mensonges et les silences. Avec une conviction : des gens savent.

Dans un récit bouleversant mêlant l’enquête et l’intime, Ghyslain Wattrelos livre ses interrogations, ses doutes, sa colère, mais aussi la douleur d’un père qui doit la vérité au seul enfant qu’il lui reste.

GENRE
Politique et actualité
SORTIE
2018
28 février
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
352
Pages
ÉDITEUR
Flammarion
TAILLE
964.1
Ko

Avis d’utilisateurs

ValentineDM ,

Superbe récit

Je l’ai lu quasiment d’une seule traite. C’est bien écrit, prenant, et criant de sincérité. Et tellement instructif de connaître l’envers du décor de cette catastrophe, et révoltant de constater à quel point des États méprisent la vie humaine. Je vous envoie tout le courage tout je dispose...

patmarina ,

Je me souviens ...

Ce soir là le Mh 370 faisait guichets d'enregistrement commun avec notre vol Malaysian aussi mais qui lui allait à Paris ...
Nous revenions de 15 jours au club Med , Et nous étions avec les passagers du Mh 370 ... on se souvient ....
Ce livre est touchant .. et tellement vrai ...on aimerait , on voudrait un jour savoir ...

L'usage ,

Enivrant

C’est un très beau livre, une histoire tragique, pleine d émotions. On peut vivre la souffrance et l interrogation de ce père, mari, endeuillé en quête de la vérité. Je lui souhaite sincèrement et profondément de connaître un jour l aboutissement de cette sordide histoire. Merci Mr Wattrelos...