• 17,99 €

Publisher Description

Sans prendre de LSD, j'hallucine à chaque fois qu'un politique parle et divague sur le monde. Opine sur l'Europe. Rêve sur l'importance de la France au niveau mondiale. Pointe le doigt sur l'influence de la France dans ce milieu-là. Adhère à l'idée que notre obligation est de rester une grande puissance dans tous les sens du terme. Qu'il nous faut travailler pour rester dans le premier de cordée coûte que coûte. Que nous devons investir là où les autres le font, etc. Etc. Bon. Toujours la même rengaine qui que l'on écoute. Cela doit être la peur de perdre notre chère place, qu'elle soit à l'ONU, à l'OTAN, à l'OCDE, à L'UNESCO, au G machin ou dans d'autres organismes officiels, que nous avons toujours droit à la même salade flétrie. Sièges très importants pour notre ego national, qui à mon avis, ne servent que pour faire des affaires, manigancer des sales coups, hérisser sa crête et prendre de la notoriété gratuitement. Des réunions qui en fait ruinent un peu plus les Français à chaque rendez-vous, vu que des milliards sont toujours mis sur la table puis dépensés stupidement. Surtout lorsque nos militaires sont envoyés se battre à l'étranger pour des causes perdues ou totalement insensées.

Ils voient tous la paille dans l'œil du voisin, mais ne voient pas la poutre dans le leur. Nos dirigeants ne comprennent pas que les problèmes du monde et de l'Europe commencent, chez nous en France. Par nous les Français. Plutôt que de passer leur temps à discuter, à bomber le torse et à attendre ce que vont faire les voisins, pourquoi nos élus ne montrent-ils pas à la communauté internationale ce dont nous sommes capables de faire nous, en tant que peuple. Montrer l'exemple en ayant une attitude responsable envers la nature. En adoptant une manière éthique de produire, de vendre et d'acheter. En montrant du respect vis-à-vis des nations étrangères et surtout en nous occupant de nos affaires et non des leurs. Nos dirigeants sont des êtres imparfaits qui pérorent avec leur grand savoir, voulant toujours résoudre les problèmes des autres avant d'élucider les nôtres, qui devraient passer en premier. Je vais même ajouter. Cela fait plus de trente ans que je suis un émigré. J'ai vécu dans pas mal de pays et jamais en touriste. À chaque fois, j'ai appris la langue et je me suis intégré le mieux que j'ai pu. Je peux vous assurer que le Français vu à l'étranger ce n'est pas ce qui est le plus apprécié, ni le plus recherché par les habitants de ce dernier. L'image de la France en dehors de l'hexagone, c'est Paris et exclusivement Paris. C'est tout. Nos dirigeants, nos diplomates, nos fonctionnaires ont tous le nez ostentatoire de Cyrano de Bergerac. Tels des coqs hautains placés sur un piédestal, ils se pavanent avec impertinence et snobisme, regardant toujours autrui du haut de leur tour Eiffel, sachant tout sur tout et mieux que les autres. Les étrangers aiment ce que nous fabriquons. Oui, c'est un fait. Mais pas ce que nous sommes. À suivre...

GENRE
Politics & Current Affairs
RELEASED
2021
9 November
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
367
Pages
PUBLISHER
Vincent Laville
SIZE
339.8
KB

More Books by Vincent Laville

2022
2021
2021
2021
2021
2021