• 17,99 €

Descrizione dell’editore

De la peinture de Francis Bacon aux films d’Alain Resnais, les œuvres visuelles de prédilection de Gilles Deleuze s’inscrivent dans une esthétique qui valorise l’excès, l’errance et la sublimation. De l’hystérie en peinture au surgissement de l’image-temps au cinéma, Deleuze promeut la propagation directe des forces que l’image véhicule, privilégiant la pure présence de ce qui est image. Sa critique de la mimésis et des distances réflexives de la représentation témoigne d’une forte défense des états de fusion et d’une fuite dans l’imaginaire.


L’approche philosophique de Deleuze a pour singularité de penser l’image sans transcendance, sans manque et sans absence.

Ce livre incite à considérer les origines et les conséquences d’une telle affirmation de l’immanence de l’image, y compris ses contradictions, tout en ouvrant un questionnement plus général sur le rapport entre image et subjectivité.

GENERE
Saggistica
PUBBLICATO
2020
23 gennaio
LINGUA
FR
Francese
PAGINE
256
EDITORE
Presses Universitaires de Vincennes
DIMENSIONE
8,1
MB