• 9,99 €

Descrizione dell’editore

Pas plus qu’elle ne reconnaît un Fondateur ou qu’elle ne se conforme à un Livre, la pratique religieuse ne se réfère, en Grèce ancienne, à quelque commandement révélé ou credo dogmatique. Mais il s’en faut de beaucoup que la notion de « norme » lui soit totalement étrangère, à la condition d’éviter d’assimiler le normatif à l’impératif. La norme peut n’avoir aucun caractère d’obligation. Elle est davantage ce qui doit ou devrait être. Le concept se tient près alors d’un idéal dont l’origine se trouve dans les valeurs socialement reconnues qui forment une sorte de gabarit auquel tendent à se conformer les valeurs religieuses. Pratiques sociales et politiques, et pratiques religieuses sont entre elles comme en miroir : dans cette relation, comment définir la norme du bien penser et du bien agir en matière religieuse ? Par la lecture critique des matériaux fort divers qui s’offrent à l’analyse, les contributions à ce volume mettent à l’épreuve ce questionnement sur la règle, l’usage, la tradition, la loi et, ce faisant, mettent en lumière les particularités d’un système religieux tout à la fois souple et d’une indubitable cohérence.

GENERE
Storia
PUBBLICATO
2013
15 maggio
LINGUA
FR
Francese
PAGINE
342
EDITORE
Presses universitaires de Liège
DIMENSIONE
6,9
MB

Altri libri di Françis Prost, Pierre Bonnechere, Véronique Mehl, Philippe Borgeaud, Angelos Chaniotis, Gabriella Pironti, Pierre Brulé, Yves Lafond, Emilio Suárez De La Torre, Gunnel Ekroth, Emmanuel Voutiras, Eftychia Stavrianopoulou, Louise Bruit Zaidman, Adrian Robu, Scott Scullion, Miriam Valdes Guia & Jérôme Wilgaux