• 7,99 €

Descrizione dell’editore

 Plongez dans un monde dictatorial où la liberté individuelle est sacrifiée au nom de l’écologie et de la préservation de la diversité.  

Extrait choisis :


 «  La misphère, cette petite bille greffée a la naissance sur le nombril des habitants, permettait aux tourneurs de programmer et maitriser le fonctionnement des organes du corps et notamment le cerveau et les hormones. Avec elle, rien n’est plus simple que d’effacer douleur, tristesse ou malheur »


 « La régle première : Sous la Bulhavre, la vie est obligatoirement heureuse. »


« Trouvez un abri, jeunes gens. Utilisez ce que vous avez appris. Soyez forts pour survivre. »

  Revue de presse 


Michel Abescat - Télérama du 18 janvier 2012 :


Ils vivent sous une bulle. Un havre protégé du monde extérieur. Une sorte de cité idéale, construite après l'apocalypse. Pollution, diminution des ressources énergétiques, enchaînement des catastrophes naturelles : les humains ont bien failli disparaître de la planète, à l'instar des dinosaures autrefois. Le Tourneur de page,nouveau Noé, gourou et chef suprême, a réussi à créer une biosphère autonome, les a sauvés et ­réunis dans le meilleur des mondes possibles. Sous la Bulhavre, « la vie est obligatoirement heureuse », comme le récitent les enfants à l'école ; tout est propre, organisé, aseptisé, de la naissance à la mort. « Le Tourneur de page veille au bonheur de chacun », les émotions, les souvenirs eux-mêmes sont soigneusement contrôlés. Au dehors, pourtant, il y a l'Outre-Monde, mystérieux, inquiétant, interdit, dont deux frères, Alkan et Tahar, vont bientôt faire l'expérience...


L'aventure est belle, vivement racontée. Muriel Zürcher tire avec brio son épingle d'un jeu déjà largement ex­ploré. On se souvient du récent Terrienne, de Jean-Claude Mourlevat. Le Tourneur de page est écrit à plusieurs voix, celles des deux frères en particulier, fûtés, piquants, sensibles. On suit avec bonheur leur prise de conscience progressive, et le roman, fort divertissant, distille en sourdine une véritable réflexion philosophique et politique. Bref, on tourne les pages !

 

  Nils C. Ahl - Le Monde du 1er décembre 2011 :


Dans un futur pas très gai, sous le dôme d'une cité idéale qu'on nomme la "Bulhavre", le doute n'a pas sa place : "la vie est obligatoirement heureuse", affirme le "Manuel" d'un mystérieux "Tourneur de page" – à la fois apôtre, fondateur et guide suprême de ce dernier refuge de...

GENERE
Fiction e letteratura
PUBBLICATO
2011
11 ottobre
LINGUA
FR
Francese
PAGINE
416
EDITORE
Editions Eveil et Découvertes
DIMENSIONE
1.5
MB

Altri libri di Muriel Zürcher