• 4,99 €

Descrizione dell’editore

Alsace des années trente. Simone, une petite fille heureuse et enjouée, découvre peu à peu la pauvreté, l'injustice, l'intolérance, puis l'angoisse. Angoisse de la guerre, des arrestations, des interrogatoires. A l'école, en ville, partout, elle est de plus en plus isolée face au ' lion ', la Gestapo avide de proies.

Constance, 8 juillet 1943. La porte de l'Institution Wessenberg se referme lourdement. Simone est séparée brutalement de sa mère. Internée en maison de redressement nazie. Coupée de tous ses bonheurs. Seule dans la tanière du 'lion'.

Dans un style alerte, non dénué d'humour, Simone Arnold raconte comment elle a survécu dans un monde devenu tragique et dur, comment une enfant ordinaire, vulnérable, a vaincu le ' lion '. Son autobiographie donne aux victimes inconnues du national-socialisme un visage, une identité. Elle est aussi une preuve très attachante que la conscience a la force de résister à toute manipulation, même sous des pressions extrêmes.

Il faut lire ce récit - qui rappelle un peu, dans sa forme, le Journal d'Anne Frank - pour connaître le destin cruel, totalement occulté jusqu'à ce jour, des enfants de Témoins de Jéhovah qui ont rejeté l'idéologie nazie dès la première heure et pour ne jamais oublier, comme Camus l'écrivit si justement, que ' toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme. '

Son histoire a ému des hommes et des femmes de tous les horizons dans le monde entier. Déjà publiée en anglais, elle a aussi été traduite en allemand, danois, italien, coréen et japonais.

GENERE
Biografie e memorie
PUBBLICATO
2013
31 maggio
LINGUA
FR
Francese
PAGINE
413
EDITORE
Editions Schortgen
DIMENSIONE
9.5
MB

Altri libri di Simone Arnold-Liebster