• 6,49 €

Descrizione dell’editore

On a souvent dit que l’invention de la photographie était à l’origine de la grande révolution plastique de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. C’était comme une affaire entendue : on l’assurait et cela devait suffire. André Vigneau, maître en photographie, homme de cinéma, peintre et sculpteur, sait de quoi il parle : l’image, sous toutes ses formes, est son domaine. Aussi, lorsqu’il entreprend de décrire le profond bouleversement provoqué par l’invention de Niepce dans tous les autres moyens d’expression, ne se contente-t-il pas d’affirmer : il montre, et c’est toute une aventure, passionnante, qui se déroule devant nos yeux comme en un film — car André Vigneau se plaît, comme il le dit, à « écrire à deux voix » : l’image ici n’est plus « illustration » mais partie intégrante du texte ; deux points amènent un document éloquent en lui-même, qui nous apprend à voir, et remplace à lui seul un long développement. En même temps, dépassant son propos initial, André Vigneau analyse les raisons de l’art, mais toujours de façon concrète, en homme de métier. Ainsi son ouvrage est-il beaucoup plus qu’une « histoire de l’art » après tant d’autres : c’est un instrument de découverte et de réflexion, un livre qui éclaire.

GENERE
Arte e intrattenimento
PUBBLICATO
1963
1 gennaio
LINGUA
FR
Francese
PAGINE
216
EDITORE
Robert Laffont (réédition numérique FeniXX)
DIMENSIONE
6.4
MB

Altri libri di André Vigneau