• 8,99 €

Publisher Description

Ouvrages, slogans, bons sentiments ont beau faire, le rejet de l’Autre semble être, aujourd’hui comme hier, la maladie chronique de l’Homo sapiens. Nul ne doit se dire immunisé, tant chacun peut en devenir le vecteur comme la victime.

L’Occident, surtout celui des savants, porte une responsabilité majeure dans les justifications théoriques du racisme : ce dernier a été présenté, trois siècles durant, démonstrations à l’appui, comme une vérité scientifique à partir de laquelle tous les excès ont été justifiés — colonialisme, esclavage, apartheid, génocide.

Désormais, la plupart des savants affirment que le racisme n’a aucun fondement scientifique et que l’avenir de l’espèce passe par la capacité de chacun à vivre en bonne entente avec les autres, au-delà de nos différences, réelles ou imaginaires. Pourtant, dans nombre de textes scientifiques, ou prétendus tels, il subsiste la marque de préjugés raciaux. Michel Girod, géologue de formation, s’est d’abord étonné de la survivance de ces clichés, au cours de nombreuses missions en diverses régions du monde, puis il a décidé de se replonger dans toute la littérature des sciences pour comprendre le rapport des scientifiques au racisme. Nul avant lui n’avait dressé un inventaire aussi exhaustif des discours et théories.

Préjugés et exclusion ne sont pas inéluctables : le métissage a été, depuis la nuit des temps, le passage obligé de la marche en avant de l’espèce, par-delà la diversité constitutive des civilisations, cultures et religions. Ce livre, accessible à tous, est un plaidoyer argumenté contre le racisme.

GENRE
Non-Fiction
RELEASED
2004
14 January
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
160
Pages
PUBLISHER
Calmann-Lévy
SIZE
959.5
KB

More Books by Michel Girod