• 6,99 €

Descrição da editora

Lors de la disparition de Michel Déon en décembre 2016, la presse a salué plutôt discrètement le « dernier des hussards ». L’écrivain n’était plus sous les feux de l’actualité et l’on reprochait à l’auteur des Poneys sauvages son engagement politique. La critique découvrit lentement que le « romancier du bonheur », salué pour sa désinvolture, portait un regard désenchanté sur son époque. L’éloignement en Grèce fut une réponse provisoire à ce malaise qui transparaît dans les grands romans des années 70.


Michel Déon est aussi l’auteur discret de nouvelles et de pièces de théâtre sans oublier les récits et chroniques où il excelle. L’Irlande sera son ultime refuge : la nostalgie est omniprésente dans les dernières œuvres qui soulèvent un peu le voile sur un écrivain pudique et secret.


Cet essai tente de cerner une production littéraire qui demeure un témoignage essentiel sur les bouleversements du vingtième siècle.


Bernard Alavoine, maître de conférences de langue et littérature françaises, a enseigné à l’Université de Picardie. Il a publié en 2017 Georges Simenon et le monde sensible aux éditions Encrage et dirige actuellement Les Cahiers Vassilis Alexakis aux éditions Calliopées.

GÉNERO
Ficção e literatura
LANÇADO
2018
13/Junho
IDIOMA
FR
Francês
PÁGINAS
114
EDITORA
EUD - Editions Universitaires de Dijon
TAMANHO
385
KB

Mais livros de Bernard Alavoine