Publisher Description

Un matin, M. Charles Brancas, avocat à Paris (rue de Tournon, 43, aupremier, la porte à gauche), reçut d'un ami de province la lettre suivante :Vieilleville, 6 mai 1845. «Mon cher ami, «Si tu ne me prêtes pas ton éloquence pour huit jours, je suis ruiné. Voici l'affaire

GENRE
Fiction & Literature
RELEASED
1886
January 1
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
263
Pages
PUBLISHER
Public Domain
SELLER
Public Domain
SIZE
181.7
KB

More Books by Alfred Assollant