• $13.99

Publisher Description

Quelle place notre société accorde-t-elle à la maternité ? Peut-on choisir de mettre ses enfants et la vie du foyer au coeur de son existence et se déclarer féministe ? Les politiques familiales que le Québec s'est données dans les dernières décennies favorisent elles d'abord la famille, ou surtout le travail ? Dans un essai à la fois personnel et très documenté, Annie Cloutier souligne le poids de la double tâche dont doivent s'acquitter les mères qui travaillent contre rémunération, mais aussi les affinités troublantes entre certains aspects de l'idéologie féministe dominante et le néolibéralisme de la course à la carrière et de la surconsommation. Ce faisant, elle montre que l'égalité des sexes n'est pas une affaire réglée et que les moyens d'y accéder ne sont pas si évidents qu'on le dit.
Annie Cloutier est l'auteure de Ce qui s'endigue (2009), La chute du mur (2010) et Une belle famille (2012), romans parus aux Éditions Triptyque. Doctorante en sociologie à l'Université Laval, elle s'intéresse à l'union de fait, au partage de l'argent dans les couples, au féminisme et à la maternité. Elle vit à Québec avec son mari et leurs trois enfants.

GENRE
Nonfiction
RELEASED
2014
March 5
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
200
Pages
PUBLISHER
VLB éditeur
SELLER
Messageries A.D.P. Inc.
SIZE
1.4
MB