• $5.99

Publisher Description

En 1054, l’Église d'Orient se sépare d'avec Rome et prend le nom d’Église orthodoxe. Cette rupture résulte d'une incompréhension croissante entre les parties orientale et occidentale du monde chrétien, chacune ayant mûri dans des contextes historiques et culturels différents.

Avant tout sensible au mystère de Dieu, la pensée orthodoxe, étrangère à l'esprit juridique de la Rome antique, ne partage pas avec la pensée occidentale le besoin de tout définir et de tout enfermer dans des dogmes. Elle se présente comme un syncrétisme entre la culture grecque, attachée à la rationalité de l'homme, et la spiritualité orientale, fortement marquée par l'expérience mystique. C'est pourquoi l’Église orthodoxe prend volontiers plus de distances avec le monde que l’Église romaine : la contemplation et la prière intérieure lui semblent les voies les meilleures pour approcher l'Invisible.

Depuis leur réconciliation avec les catholiques en 1965, les orthodoxes ont beaucoup œuvré en faveur de l’œcuménisme tout en conservant leurs spécificités liturgiques et ecclésiales.


Ancien Secrétaire Général de la Société des Poètes Français et Professeur de Lettres et d'Histoire-géographie, Jean-Pierre Béchu s'est spécialisé dans l'étude des civilisations orientales et a achevé ses études en Inde où il a travaillé sur l’œuvre de Sri Aurobindo. Outre l'écriture, qui l'a conduit à publier des essais, des nouvelles et de la poésie, il est passionné par la littérature, l'Histoire des Religions et le symbolisme.

GENRE
Religion & Spirituality
RELEASED
2016
April 8
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
40
Pages
PUBLISHER
Uppr Editions
SELLER
Numilog
SIZE
1
MB

More Books by Jean-Pierre Bechu