• $25.99

Publisher Description

On sait la contribution des ingénieurs des mines à la découverte du monde physique, leur apport à la connaissance de la matière et leur part dans l’invention de procédés pour son exploitation et sa transformation. On connaît moins leur participation, au cours du XIXe siècle, à la définition des sciences sociales. Frédéric Le Play (1806-1882), par ses recherches statistiques et métallurgiques, comme par son oeuvre de science sociale, a marqué de son empreinte l’École des mines. À sa suite, des ingénieurs, qu’ils soient du corps ou civils, entreprennent des enquêtes sur la condition ouvrière et les conflits sociaux, mais aussi concourent à la naissance des politiques sociales en faisant connaître les institutions de prévoyance du secteur industriel. À la croisée de la science et de l’action, ils dessinent un type nouveau d’ingénieur capable d’associer rationalité technique et sciences de la société : l’ingénieur social. Naissance de l’ingénieur social regroupe un choix de textes significatifs de la contribution des ingénieurs à cet essor des sciences sociales dans le monde industriel. Publiés entre 1856 et 1906, sous la signature de Frédéric Le Play (avec Albert de Saint-Léger et Adolphe Focillon comme collaborateurs), Lucien Fèvre, Jacques de Bellefond, Maurice Bellom, William Bertheault et Émile Cheysson, ils témoignent d’une conception originale où la saisie directe des faits sociaux est la pierre angulaire de l’interprétation des relations sociales et de leur transformation.

GENRE
Nonfiction
RELEASED
2013
May 30
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
334
Pages
PUBLISHER
Presses des Mines via OpenEdition
SELLER
immateriel.fr
SIZE
9.9
MB

More Books by Frédéric Le Play