• $14.99

Publisher Description

La France, victime d'un travail devenu trop cher ? La cause est entendue : qui ne l'a répété en boucle ? Pourtant, depuis trente ans, entreprises, collectivités, associations, ménages, petits et gros employeurs ont fait preuve d'une imagination débordante pour réduire le coût du travail. Les Français sont les as du système D : recherche systématique des niches sociales et autres subventions à l'emploi, utilisation massive de stagiaires et de contrats aidés, chasse aux coûts fixes vers un mode tout flexible, explosion des autoentrepreneurs, intermittents et autres pigistes en tous genres, mise au boulot des clients, bénévolat massif et volontariat à gogo... Même au pays du « Code du travail le plus épais au monde », tout est bon pour réduire son coût. Jusqu'à faire payer pour travailler, dernière tendance très en vogue.
Fruit d'une longue enquête au coeur des mécanismes de réduction du coût du travail, ce livre dresse le portrait de la France du « travail low cost ». Des millions de travailleurs pris dans la grande déflation venue de la mondialisation et des nouvelles technologies, et mis brutalement en concurrence. Des entreprises qui externalisent au maximum, tout en se faisant subventionner massivement par l'État. Des associations qui usent et abusent de l'engagement et de la générosité citoyenne pour fonctionner.
D'où il ressort un fort sentiment de trahison chez une génération qui a cru que l'effort et la qualification allaient payer. Mais aussi un malaise diffus et grandissant chez les Français montrés du doigt comme un peuple paresseux et trop payé, en décalage avec ce qu’ils vivent.
Au-delà des petites et grandes histoires, ce livre interroge les choix faits par la France en matière de coût de travail et pose la question : y a-t-il au fond un seul gagnant ?

GENRE
Nonfiction
RELEASED
2016
October 12
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
304
Pages
PUBLISHER
Stock
SELLER
Hachette Digital, Inc.
SIZE
748.4
KB