Description de l’éditeur

Préface de Vanderlei Martinianos, "Pour en savoir davantage" Nikola Danaylov - Notre avenir. Trois races: des êtres humains, des intelligences artificielles et des âmes. Ces dernières sont obtenues à travers la digitalisation du cerveau après la mort. Différences profondes entre des populations à la recherche d’une identité. Les protagonistes agissent dans des scénarios incroyables d’un monde rendu méconnaissable à cause de la technologie.
Il en naît une comparaison puissante à la civilisation actuelle, qui, se libérant couche après couche des conventions et des préjugés, nous laisse à la fin face à des valeurs fondamentales et à la fragilité de l’être humain. Face à face aux coutumes et à la morale d’un monde que nous pourrions partager un jour.
Dans l’intervalle, l’intelligence artificielle se révèle être l’instrument de l’évolution pour progresser vers des états de conscience et de partage supérieurs.

Décor :
XXIVème siècle. Les humains habitent la Terre et la Lune, dernières forteresses du pouvoir passé. Mars et le Réseau sont peuplés par les intelligences artificielles et par les âmes. La réalité virtuelle permet aux deux races de communiquer.
Leurs différences sont profondes. Les humains ont renvoyé la mort réelle à un avenir indéterminé avec la digitalisation mais ils ne se sentent pas heureux: ils éprouvent de l’admiration, de l’envie et un sens d’infériorité envers les êtres virtuels.
Les créatures digitales par contre ne supportent pas d’être reléguées dans des mondes trop petits pour leurs ambitions sans limites. Ils ont développé les compétences pour des milieux extraterrestres pendant l’expérience martienne. Ils ont surtout acquis la sécurité indispensable pour affronter la colonisation d’autres systèmes solaires.
Les humains financent le projet “Alpha Centauri” en échange du renoncement des êtres virtuels à s’épandre sur la Terre. La Sécurité Terrestre, avant le départ, intercepte un message suspect provenant de l’Agence Spatiale. Terrorisme? Les indices conduisent aux Elus, une secte entrée dans le Réseau avec un suicide collectif cinquante ans auparavant…

Personnages:
Eve et Victoire sont entrées dans le Réseau quand leur cerveau a été digitalisé après la mort. Eve, une autorité dans le secteur de l’intelligence artificielle qui se suicida pendant son expérience terrestre, est une idéaliste prévoyante convaincue qu’elle peut accélérer l’évolution des êtres digitaux grâce à ses découvertes. Victoire a d’étroits liens avec les humains à travers la réalité virtuelle même si elle se rend compte que son comportement représente un obstacle à une vie digitale vécue pleinement...

GENRE
SF et fantasy
SORTIE
2011
12 février
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
198
Pages
ÉDITEUR
Marco Santini
TAILLE
418.7
Ko

Avis d’utilisateurs

Monsieur tout lemonde ,

Original

Le moins :
Il est vrai que l' on y trouve, de temps à autre,une traduction pas assez maîtrisée. Le livre est toutefois à 99,999% lisible.
Quelques longueurs et reïtérations descriptives.
L'histoire qui sert de fil conducteur aux idées exposées est un peu simpliste et ne prend pas assez le lecteur.
Le bien :
Des idées originales sur un futur possible basées sur l'état actuel de la science et des mécanismes du développement de la race humaine.
Une structure équilibrée du livre et quelques touches de présentations sortant du standard.

Svan59223 ,

Intéressant

La traduction en français est parfois approximative (je suis sévère), mais le livre reste toujours compréhensible et très intéressant. Il se trouve qu'en parallèle je lis en étude sur le monde en 2030 et j'ai trouvé ce roman pertinent quant à la vision du futur qu'il dégage. De la bonne prospective, et un roman intéressant.

tlaimak ,

Bof bof bof

Très mal traduit !! Brouillon. Ça ne donne pas envie de lire la suite même si on s'attache aux personnages.

Plus de livres par Marco Santini