• $2.99

Publisher Description

La nouvelle intitulée Tarass Boulba, la plus considérable du recueil de Gogol, est un petit roman historique où il a décrit les moeurs des anciens Cosaques Zaporogues. Une note préliminaire nous semble à peu près indispensable pour les lecteurs étrangers à la Russie.

Nous ne voulons pas, toutefois, rechercher si le savant géographe Mannert a eu raison de voir en eux les descendants des anciens Scythes (Niebuhr a prouvé que les Scythes dHérotode étaient les ancêtres des Mongols), ni sil faut absolument retrouver les Cosaques (en russe Kasak) dans les _[mot en grec]_de Constantin Porphyrogénète, les Kassagues de Nestor, les _cavaliers _et corsaires russes que les géographes arabes, antérieurs au XIIIe siècle, plaçaient dans les parages de la mer Noire. Obscure comme lorigine de presque toutes les nations, celle des Cosaques a servi de thème aux hypothèses les plus contradictoires. Nous devons seulement relever lopinion, longtemps admise, de lhistorien Schloezer, lequel, se fondant sur les moeurs vagabondes et lesprit daventure qui distinguèrent les Cosaques des autres races slaves, et sur laltération de leur langue militaire, pleine de mots turcs et didiotismes polonais, crut que, dans lorigine, les Cosaques ne furent quun ramas daventuriers venus de tous les pays voisins de lUkraine, et quils ne parurent quà lépoque de la domination des Mongols en Russie. Les Cosaques se recrutèrent, il est vrai, de Russes, de Polonais, de Turcs, de Tatars, même de Français et dItaliens; mais le fond primitif de la nation cosaque fut une race slave, habitant lUkraine, doù elle se répandit sur les bords du Don, de lOural et de la Volga. Ce fut une petite armée de huit cents Cosaques, qui, sous les ordres de leur ataman Yermak, conquit toute la Sibérie en 1580.

GENRE
Fiction & Literature
RELEASED
2014
November 18
LANGUAGE
FR
French
LENGTH
180
Pages
PUBLISHER
Library of Alexandria
SELLER
The Library of Alexandria
SIZE
549.7
KB

More Books by Nikolai Vasilievich Gogol